KIX LAC organisé la première réunion de travail sur « L’Éducation spéciale »

Oct 19, 2021 | Kix

Compartir

 

La première réunion du groupe de travail « Éducation spéciale », composée de représentants de KIX LAC et de spécialistes du domaine, a eu lieu. L’objectif de la réunion était de partager des expériences, des projets et des connaissances sur les initiatives que chacun mène dans ses pays et institutions respectifs, ainsi que d’explorer des possibilités d’articulation future. 

En Amérique latine et dans les Caraïbes, on compte plus de 66 millions de personnes souffrant d’un certain type de handicap. La probabilité de fréquentation scolaire des enfants handicapés âgés de 6 à 11 ans est inférieure de 8 points de pourcentage à celle des enfants non handicapés. Même plus de la moitié des jeunes handicapés ne terminent pas l’école secondaire et rares sont les pays où les élèves ayant des besoins spéciaux sont intégrés dans les écoles ordinaires.

Les principaux défis pour le développement de l’éducation spéciale sont les suivants :

Manque de compréhension de la nature  de l’éducation spéciale par les décideurs politiques.

Ressources limitées.

Manque de personnel formé au niveau de la direction et des enseignants en classe.

Manque de professionnels formés pour les handicaps visuels, auditifs, autistiques et psychologiques.

Manque de financement des programmes d’éducation spécialisée dans les établissements d’enseignement supérieur.

Manque de données et de politiques éducatives en matière de handicap.

Manque de soutien aux parents d’élèves ayant des besoins particuliers.

Raúl Chacón, directeur de KIX LAC, a souligné l’importance de créer ces espaces d’échange entre les collègues du domaine de l’éducation dans la région, assurant que « nous pouvons aider et réfléchir ensemble à des projets, des stratégies et des formes de collaboration, en tenant compte des défis auxquels sont confrontés les élèves ayant des besoins spéciaux. Nous devons être capables de construire un agenda avec les principaux acteurs des ministères de l’éducation, des universités et des experts sur le terrain pour avancer dans la construction de politiques et de stratégies pédagogiques qui aident à réduire ces difficultés ». 

Parmi les participants figuraient le Dr Roslin Khan, doyen de la faculté d’éducation de l’université de Guyane, Octavia Timothy, coordinatrice de l’éducation spéciale, ministère de l’éducation de la Dominique, Michelle Brathwaite, coordinatrice de projet, ministère de l’éducation de la Grenade, JudyAnn Auld, directrice de la Victoria School for Special Education, Grenade, Charmine Bissesar, responsable des services d’éducation en ligne, Centre for Excellence in Teaching and Learning, université de Guyane, Celeste Burton, OECS. La réunion a été modérée par Sonia Rees de l’OECS et Ivana Zacarias de KIX LAC.

 

Contenido relacionado

Socios estratégicos

Loading...

Pin It on Pinterest